INFORMATIQUE SANTÉ

 

 

LE CONCEPT

Le 3e Colloque Informatique Santé est le seul événement dédié aux services informationnels et à l’informatique santé. En 2019, le colloque se déroule sous le thème L’innovation au service du patient.

Très près des préoccupations des gestionnaires et des professionnels, ce colloque organisé par Le Point en santé et services sociaux de pair avec ses collaborateurs chevronnés vise principalement à mettre de l’avant les façons optimales d’adopter les meilleures pratiques en termes de déploiement de projets numériques dans le réseau. Nous souhaitons promouvoir ces bonnes pratiques réalisables sur le terrain, menant à des résultats concrets à court et moyen terme.

Ce colloque s’adresse ainsi aux gestionnaires et professionnels intéressés par le virage numérique en santé. Le rendez-vous propose des modèles de pratique pouvant être déployés en contexte de transformation rapide engendré par la réforme actuelle.

 

CLIENTÈLE VISÉE :

Gestionnaires et cadres du réseau;
Ressources informationnelles, performance et évaluation clinique, gestion financière, ressources humaines;
Directeurs;
Professionnels;
Personnel en lien avec les services informationnels, performance clinique et évaluation, gestion financière et ressources humaines.

FORMULE DE L’ÉVÉNEMENT

La formule propose un espace réservé aux grandes conférences, un espace dédié aux ateliers ainsi qu’un espace consacré à la salle d’exposition.

Le programme de la journée mise avant tout sur de grandes conférences qui se veulent mobilisatrices et inspirantes, et ce, dans une volonté de mobiliser l’ensemble des participants vers l’atteinte d’objectifs communs.

Une série d’ateliers proposera des formations en tandem où la co-animation sera encouragée. Ces ateliers formeront un espace pour échanger sur la gestion et le leadership de projets d’innovation. Également, l’occasion sera parfaite de démontrer l’importance des alliances et des complicités stratégiques entre les établissements et le personnel pour le déploiement de projets porteurs.

COMITÉ D’ORIENTATION

Le contenu du colloque est sous la responsabilité du comité d’orientation, composé de:

  • Dre Sarah Bouchard, directrice des ressources informationnelles et des technologies biomédicales, chirurgienne pédiatrique, CHU Sainte-Justine
  • Jean Boulanger, directeur des technologies de l’information, CHU de Québec
  • Christian Grenier, consultant, Le Point en santé et services sociaux
  • Dr Adam Hofmann, membre de l’Association médicale du Québec (AMQ)
  • Gaël Ségal, vice-président aux services aux technologies de l’information, RAMQ
PROGRAMMATION GÉNÉRALE
7 h 00 Accueil et inscription – viennoiseries et café

 

8 h 30 Mot d’ouverture

Normand Bouchard, président, Le Point en santé et services sociaux


8 h 35
Allocution : commanditaire or

8 h 40
 Conférence : La transformation numérique comme levier de la transformation du système de santé

Guillaume Couillard, conseiller technique santé, Cabinet du Premier Ministre, France


9 h 20
Allocution : Stratégie transformation numérique

Luc Bouchard, sous-ministre associé, Direction générale des technologies de l’information, Ministère de la Santé et des Services sociaux

 
10 h 00 Pause-café et visite du Salon des exposants

 

11 h 00 Première série d’ateliers

Atelier 1-1 : 
Les défis de l’implantation pratique de l’IA dans les processus organisationnels des établissements de santé : L’expérience de Logibec

Alexandra Constant, coordonnatrice, développement de solutions d’intelligence artificielle, Logibec


Atelier 1-2 : 
L’intégration des données préhospitalières dans le réseau de la santé, fiction ou réalité?

Christian Shooner, chargé à l’assurance qualité des services préhospitaliters d’urgence, CIUSSS MCQ
Jean-François Lupien, responsable des services préhospitaliers d’urgence, CIUSSS MCQ 
Martin Roy, spécialiste en procédés administratifs, DRI, CIUSSS MCQ 

 
12 h 00 Dîner et visite du Salon des exposants

 

13 h 30 Deuxième série d’ateliers

Atelier 2-1 : 
Carnet Santé Québec : De quoi s’agit-il et à quoi doit-on aspirer ?

Guy Paré, docteur en philosophie, titulaire de la Chaire de recherche en santé connectée HEC Montréal
Antoine Grenier-Ouimet, M.Sc., Agent de recherche, Chaire de recherche en santé connectée HEC Montréal


Atelier 2-2 : 
Numériser et centraliser les horaires de médecins pour optimiser l’efficacité des équipes de soins

Marie-Claude Messier, vice-présidente développement des affaires


Atelier 2-3 : 
L’écosystème de l’imagerie médicale

Ibou Ndiaye Fall, chef de service, RID Laval-Sherbrooke


Atelier 2-4 : 
La feuille sommaire hospitalisation : un outil pour structurer la documentation clinique du médecin

Hélène Frégeau, Inf. B. Sc., Spécialiste Activités cliniques et responsable de l’intégration clinique, DTIT, CHUM

 
14 h 30 Pause-café et visite du Salon des exposants

 

15 h 15 Troisième série d’ateliers  

Atelier 3-1 : 
La transformation numérique ou le mythe du « brancher et utiliser »

Anne Nguyen, coordonnatrice Hôpital numérique, Institut de Cardiologie de Montréal

Atelier 3-1 : Faire face à l’avenir par la construction d’un écosystème de partenariats en santé

Jonathan Vallée, CTO de AlayaCare

 

16 h 00 Conférence de fin de journée

17 h 00
Cocktail réseautage
 
19 h 00 Gala des Prix TI en Santé et Services Sociaux

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Gala des Prix TI en Santé et Services Sociaux

LISTE DES CONFÉRENCES
Conférence : La transformation numérique comme levier de la transformation du système de santé 

Guillaume Couillard, conseiller technique santé, Cabinet du Premier Ministre, France

Confronté au vieillissement de la population et à l’augmentation des maladies chroniques, en même temps qu’à une pénurie de médecins qui se prolongera encore plusieurs années, le système de santé français est contraint à de profondes réorganisations pour pouvoir continuer à offrir des soins de qualité, accessibles à tous en tout point du territoire.

Dans ce contexte, le plan Ma Santé 2022 mobilise plusieurs leviers principaux de transformation parmi lesquels la  priorité donnée à la qualité, la refonte des modes de financement et l’émergence de nouvelles organisations de proximité.

Tous ces leviers ont en commun la nécessité d’un développement massif des usages du numérique en santé, qu’il s’agisse de l’exploitation des données ou des outils à destination des professionnels et des patients. De ce fait, Ma Santé 2022 prévoit plusieurs objectifs d’ici 2022 comme le développement d’un Hub des données de santé, mettant en lien les bases de l’Assurance Maladie et celles des hôpitaux, la mise à disposition d’un bouquet de service pour les professionnels ou encore le développement d’un espace numérique personnel du patient, incluant la possibilité d’installer des applications privées démultipliant les usages à partir des données personnelles du patient.

 

Allocution : Stratégie transformation numérique (STN)

Luc Bouchard, sous-ministre associé, Direction générale des technologies de l’information, Ministère de la Santé et des Services sociaux

En étroite relation avec l’ensemble du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) poursuit ses efforts afin que les citoyens du Québec bénéficient d’un système de santé interconnecté qui les place au centre des soins et services, en privilégiant leur «empouvoirement» en regard de leur santé.

Ainsi, en exploitant la vague de transformation numérique actuelle et future et dans la foulée des initiatives antérieures, notamment l’adoption des dossiers médicaux électroniques (DMÉ) dans les cliniques médicales et les groupes de médecine de famille (GMF), des dossiers de santé personnels électronique (DSPé) pour les patients – dont le Carnet santé Québec – en passant par celle du Dossier Santé Québec (DSQ) qui permet le partage de certaines informations pour les cliniciens autorisés, le MSSS entreprend désormais un renforcement important de l’informatisation clinique des établissements du RSSS.

Pour ce faire, il soutiendra un cadre de référence pour sélectionner une ou des solutions de dossier santé numérique (DSN) à implanter ou en remplacement des solutions de dossier clinique informatisé (DCI) des établissements publics. Véritable solution de nouvelle génération pour soutenir la prestation de soins et services au patient et avec le patient, dans toutes les missions d’un établissement, le DSN présentera certes une version centralisée du dossier du citoyen-usager, mais il concourra aussi à l’échange et au partage d’informations du RSSS, ainsi qu’à l’utilisation secondaire des données, notamment pour la recherche. Un pas de plus vers une informatisation clinique intégrée du RSSS.

LISTE DES ATELIERS

 

Atelier 1-1 : Les défis de l’implantation pratique de l’IA dans les processus organisationnels des établissements de santé :  L’expérience de Logibec

Alexandra Constant, coordonnatrice, développement de solutions d’intelligence artificielle, Logibec

L’IA offre de nombreuses perspectives de progrès pour tous les secteurs de l’économie et le domaine médical n’y échappe pas. Cependant, pour les gestionnaires et le personnel de la santé des CIUSSS et CISSS du Québec, l’intégration et l’utilisation concrète d’outils d’IA dans leur quotidien en est qu’à ses débuts. Plusieurs étapes sont à franchir au-delà du développement et de la validation d’un modèle IA pour assurer l’adoption de l’outil d’intelligence et atteindre les bénéfices visés.

La solution Réadmission IA détermine avec précision le risque qu’un patient soit réadmis en soins de courte durée dans les 45 jours suivant son congé à l’hôpital. C’est en repérant les patients à haut risque lors de leur hospitalisation que les équipes de soins peuvent planifier avec efficacité leur sortie et adapter de manière appropriée leur plan de congé en fonction des risques avant qu’ils ne quittent l’établissement pour éviter la réadmission.

Logibec partage avec vous la démarche d’implantation de la solution Réadmission IA dans le processus de planification des départs.

 

 
Atelier 1-2 : L’intégration des données préhospitalières dans le réseau de la santé, fiction ou réalité?

Christian Shooner, chargé à l’assurance qualité des services préhospitaliters d’urgence, CIUSSSMauricie-Centre-du-Québec

Jean-François Lupien, responsable des services préhospitaliers d’urgence, CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec

Martin Roy, spécialiste en procédés administratifs, Direction des ressources informationnelles CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec

Actuellement, nous cherchons de plus en plus à optimiser les processus afin de réduire les coûts d’opération. Bonne nouvelle, les services préhospitaliers d’urgence du CIUSSS MCQ sont maintenant prêt à partager les informations préhospitalières avec les hôpitaux afin de participer à cette optimisation.

Découvrez comment et pourquoi l’informatisation complète des services ambulanciers, jumelée à la production de données fiables et contemporaines, sera profitable aux centres hospitaliers et pour le réseau de santé. Fiction ou réalité? Venez en juger par vous même lors de cette présentation.

 

Atelier 2-1 : Carnet Santé Québec : De quoi s’agit-il et à quoi doit-on aspirer ?

Guy Paré, docteur en philosophie, titulaire de la Chaire de recherche en santé connectée HEC Montréal

Antoine Grenier-Ouimet, M.Sc., Agent de recherche, Chaire de recherche en santé connectée HEC Montréal

L’engagement des citoyens et des patients dans les organisations et les réseaux de santé fait l’objet d’un intérêt grandissant au Québec comme ailleurs dans le monde. C’est dans cet esprit que le Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, à l’instar de la Nouvelle-Écosse, de la Saskatchewan et de l’Alberta, a conçu et mis à disposition de la population le Carnet Santé Québec. Le Carnet Santé Québec est une plateforme web qui permet à toute personne disposant d’une carte d’assurance maladie d’accéder à ses propres informations de santé. Ce système a pour but d’accroitre l’autonomie des individus et d’en faire des acteurs engagés dans leur santé.

Cette vision d’un système où le patient est mieux intégré et participatif est partagée par plusieurs systèmes de santé modernes ailleurs dans le monde dont ceux de l’Australie, du Danemark, de l’Estonie, de la Finlande, de la France, de l’Islande, de la Norvège, de la Suède et de Singapour. Les résidents de ces pays ont tous accès à leurs informations de santé via un dossier de santé personnel (DSP). L’objectif de cette conférence consiste à présenter puis à comparer une dizaine d’initiatives de DSP ailleurs au Canada et dans le monde afin de soutenir la réflexion et la démarche entourant le développement futur du Carnet Santé Québec.

 

Atelier 2-2 : Numériser et centraliser les horaires de médecins pour optimiser l’efficacité des équipes de soins

Marie-Claude Messier, vice-présidente développement des affaires

 

Les gestionnaires d’hôpitaux du Québec sont constamment à la recherche de nouveaux moyens pour améliorer la coordination des équipes médicales afin d’optimiser le temps et la disponibilité des ressources en place. Comment atteindre cet objectif sans recourir à l’embauche de personnel additionnel?

Au cours de cet atelier, PetalMD laissera la parole un membre de la direction d’une importante organisation en santé au Québec afin qu’il illustre en quoi la centralisation des horaires de médecins se veut un investissement réfléchi pour améliorer la coordination des équipes de soins et l’efficacité globale des hôpitaux. Vous aurez un aperçu des bénéfices générés par la numérisation et centralisation des horaires de médecins, tant pour les gestionnaires que pour les professionnels de la santé et le personnel administratif.

 
 
Atelier 2-3 : L’écosystème de l’imagerie médicale

Ibou Ndiaye Fall, chef de service, RID Laval-Sherbrooke

L’imagerie médicale est formée d’un écosystème complexe. Au cours des dernières années, la portée du répertoire d’imagerie diagnostique (RID) a beaucoup évolué et offre des possibilités encore méconnues par le réseau : de la modalité au système Pacs, en passant par le DSQ et jusqu’au portail patient, l’imagerie s’est démocratisée.

Découvrez les différents éléments qui composent l’écosystème du RID et les effets positifs que cela engendre sur la gestion de qualité, permettant aux cliniciens de poser le bon diagnostic et aux patients de devenir partenaire avec les équipes de soins. 

 

 

 
 
Atelier 2-4 : La feuille sommaire hospitalisation : un outil pour structurer la documentation clinique du médecin

Hélène Frégeau, Inf. B. Sc., Spécialiste Activités cliniques et responsable de l’intégration clinique, DTIT, CHUM

La feuille sommaire hospitalisation (FSH) englobe les bonnes pratiques médicales prônées par le Collège des Médecins. Ainsi, elle permet d’avoir un regard rapide de l’état de situation du patient. Néanmoins, qu’en est-il de son accessibilité, du délai de complétion et de sa valeur tant pour le corps médical que pour le patient?

Au cours du printemps 2019, les directions cliniques et informatiques du CHUM ont pris la décision d’informatiser une nouvelle feuille sommaire en y ajoutant une composante communication avec l’équipe des archives. Ce faisant, le CHUM a atteint les objectifs suivants : améliorer la communication entre les médecins et les archivistes; rendre la FSH toujours disponible et accessible à partir du dossier clinique informatisé OACIS; avoir une vue d’ensemble des FSH en cours et à signer; et accélérer la communication avec les partenaires externes (médecins de famille, établissements)

 

 

 
 
Atelier 3-1 : La transformation numérique ou le mythe du « brancher et utiliser »

Anne Nguyen, coordonnatrice Hôpital numérique, Institut de Cardiologie de Montréal

L’émergence de nouvelles technologies permet à l’Institut de Cardiologie de Montréal, via sa transformation numérique, d’être créatif, audacieux, imaginatif, novateur. Tous ces qualificatifs recouvrent en fait le travail acharné d’une équipe qui cherche à concevoir des solutions intelligentes et viables; qui surfe sur l’impossible pour allier technologies et besoins cliniques; qui vise l’excellence, la qualité et l’efficience dans ses pratiques et ses processus. Non pas une équipe de « geeks » axés sur la technologie pour la technologie, mais de personnes axées sur la technologie au service et dans l’intérêt du patient, de sa sécurité et de son bien-être.

Dans le monde de la santé, le « brancher et utiliser » est comme Nessis. Un mythe aussi sympathique que tenace, surtout lorsque nous parlons d’interopérabilité de systèmes, de partage et d’échange de données biomédicales entre les appareils et les dossiers de soins ou le dossier clinique. Patient Connect (Enovacom), un projet phare de l’hôpital numérique, est l’un des projets qui contribuera à déconstruire le mythe. Une interface qui se situe entre l’application spécialisée des soins intensifs et les données générées par les appareils biomédicaux. Des données qui serviront à alimenter automatiquement le dossier de soins SI, élimant ainsi la saisie manuelle des informations et les erreurs pouvant s’y associer. Le succès de ce projet nous permet d’envisager des cas d’applications cliniques plus avancés; de quoi réjouir notre équipe, toujours à l’affut du « un peu plus haut, un peu plus loin ».

 

Atelier 3-2 : Faire face à l’avenir par la construction d’un écosystème de partenariats en santé

Jonathan Vallée, CTO, AlayaCare

Les patients sont mieux pris en charge lorsque les équipes soignantes travaillent en tandem, et l’un des principaux défis actuel en santé consiste à contrer la fragmentation des soins qui impact cette association transparente entre les équipes. Comment le numérique peut-il favoriser la continuité, la coordination et l’intégration des soins dans le quotidien? La solution s’apparente-elle au développement d’un écosystème de partenariats entre les hôpitaux, le réseau de la santé ainsi que les fournisseurs de logiciels et d’applications? La racine de cet écosystème n’est-il pas l’API pour faciliter l’interfonctionnement entre la gestion du cycle de vie; la connexion et la planification des ressources d’entreprises (Enterprise Resource Planning); la gestion des systèmes de ressources humaines; l’ordonnancement; le suivi à distance des patients; les dossiers médicaux électroniques, et « l’Internet des objets » (Internet of Things)

Dans cette présentation, découvrez différents API spécifiques au secteur de la santé, leur intégration dans des établissements de santé d’envergure et leur interopérabilité avec d’autres systèmes informatiques.

 

INFORMATIONS GÉNÉRALES

CE QU’IL FAUT RETENIR

1

LIEU

Centrexpo Cogeco Drummondville

550, rue Saint-Amant, Drummondville

2

QUAND

Le jeudi 7 novembre 2019

3

HEURE

8h00 à 17h00 : Colloque

12:00: Dîner (option végétarienne incluse)

17h00 : Cocktail-réseautage

TARIFS D’INSCRIPTION


MEMBRES DU RÉSEAU DE LA SANTÉ

Colloque informatique Santé uniquement : 375,00$ + taxes / 325,00$ + taxes/par personne (groupe de 4 et +)

Colloque Informatique Santé + Gala des Prix TI en Santé et Services Sociaux (offre combinée) : 525,00 $ + taxes / prix de groupe sur demande

ENTRÉE GÉNÉRALE

Colloque Informatique Santé uniquement : 525,00$ + taxes

Colloque Informatique Santé + Gala des Prix TI en Santé et Services Sociaux (offre combinée) : 675,00 $ + taxes 

 
 

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

10 semaines et plus avant le colloque: 75 % de la facture

5 à 10 semaines avant le colloque: 50 % de la facture

Moins de 5 semaines avant le colloque: aucun remboursement

Vous pouvez en tout temps transférer votre inscription à un autre participant en contactant:

Michel Gagnon

michelg@prodtgv.com
(514) 277-4544 poste 229

INFORMATIONS AUX EXPOSANTS

La liste des exposants sera mise à jour selon les réservations des kiosques.

LISTE DES EXPOSANTS

201 Comdic Ltée

202 IBM Canada

203 Veeam

204 Nutanix

205 MediSolution

206 Logibec

207 CPU

208 Intégration Santé

209 PetalMD

210 PowerSanté

211 Novari Health

212 Voonyx

213 Solotech

214 Trilogie

215

216

217 Cristal-Net

 

 

 

301 Lenovo

302 Informatique ProContact

303 Université de Sherbrooke

304 Tripp Lite

305 MicroLogic

306 Enovacom

307 CGSI@SOLUTIONS-TI INC.

308 Hospitalis

309 Precicom

310 Altilogix

311 Fortinet

312 Facilis Global

313

314

315

316 Hillrom

401 CIM-Conseil

402-403 Purkinje

404 Kiwi Technologies

405 Matricis Informatique

406 Imprivata

407 Telus Santé

408 Harris Healthcare

409 Samsung Canada

410 Sigma RH

 

501 Prival

502 Reacts 

503 Compugen

504 Eaton Industries (Canada) Co. | Power Quality Division 

505-506 PCD Solutions

507 Dell VMWare

508 Alaya Care

509 DSE Portable

510 Qualicode

601 Microsoft

602 AFI EXPERTISE

603 Avaya

604

605

Formulaires complémentaires à télécharger

PARTENAIRES ET COMMANDITAIRES