Marie-Hélène Raymond, Professionnelle scientifique, Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS)

Isabelle David, Professionnelle scientifique, Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS)

En CHSLD, la conciliation de l’approche milieu de vie et des besoins de santé complexes de résidents peut occasionner certaines tensions. C’est pourquoi le MSSS a confié à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) le mandat de documenter les moyens qui pourraient favoriser l’atteinte d’un meilleur équilibre entre milieu de soins et milieu de vie en CHSLD. Ainsi, l’INESSS a réalisé en 2019 une revue de littérature et des consultations auprès de nombreuses parties prenantes afin de cerner les types de tensions vécues, les facteurs qui influencent ces tensions, ainsi que les moyens potentiels pour mieux concilier le milieu de soins et le milieu de vie. La collaboration d’un comité de travail composé de gestionnaires, d’intervenants et d’autres experts tout au long du projet a permis d’assurer la plus grande adéquation possible
avec la réalité des milieux d’hébergement.

Les travaux ont mis en lumière quatre types de tensions, soit les tensions entre l’intégrité physique et le bien-être émotionnel des résidents, les tensions entre l’individualisation et la collectivité, les tensions liées aux relations interpersonnelles et celles liées à l’organisation des services. Plusieurs facteurs influencent ces tensions, allant des caractéristiques des résidents aux attitudes sociétales, en passant par l’organisation du travail, pour ne donner que quelques exemples. Parmi les nombreux moyens repérés pour atténuer ces tensions, on retrouve notamment : une gestion des risques axée sur les valeurs du résident, une approche de promotion de la santé et du bien-être pour tous les acteurs du milieu, des routines de travail flexibles ainsi que des stratégies liées à l’évaluation du milieu de vie et de la qualité des soins.

Un outil de transfert de connaissances mettant l’accent sur quinze moyens, sélectionnés en concertation avec le comité de travail, comme étant particulièrement prometteurs pour favoriser cette conciliation entre milieu de soins et milieu de vie en CHSLD a été élaboré. Des activités de soutien à l’appropriation auprès des nouveaux gestionnaires des CHSLD sont en cours, et sont particulièrement attendues étant donné le contexte de pandémie qui a exacerbé les tensions entre un milieu de soins et un milieu de vie.