Diane Côté, Présidente-directrice générale, MEDTEQ+

L’apport des proches aidants et le contact avec la communauté sont des éléments vitaux de qualité de vie pour les aînés ; les isoler dans une « maison de vieux », c’est les faire mourir à petit feu. D’ailleurs, fort de l’expérience de la pandémie, le gouvernement a reconnu cette par l’adoption du Projet de loi 56 sur les proches aidants et tous, nous avons constaté que les nouvelles technologies sont devenues vitales dans la société; même les aînés les utilisent.

Aussi la pandémie de la COVID-19 a clairement illustré l’urgence de transformer notre modèle de résidences pour aînés ; la vieillesse n’est pas une maladie, mais une étape de la vie où le contact avec nos proches, nos amis et les jeunes sont source de vie et de bonheur. Notre société a beaucoup changé durant la vie de nos baby-boomers qui constituent maintenant les aînés des prochaines décennies ; les jeunes aînés actifs ont maintenant 80 ans et plus et méritent leur place dans nos sociétés modernes.

MEDTEQ+ et ses partenaires sont convaincus que les technologies innovantes peuvent et doivent réinventer les maisons des aînés pour en faire des îlots de vie stimulants et intégrés dans nos communautés. Soyons audacieux pour ceux qui ont bâti le Québec moderne.